Nous nous étions engagés à communiquer les résultats de notre enquête auprès des têtes de listes aux élections municipales.

Les réponses sont aujourd’hui encore peu nombreuses, quoique suffisantes pour dessiner une tendance lourde, mais nous savons que plusieurs candidats-maires
vont nous répondre rapidement. Nous avons donc décidé d’attendre que ces réponses nous parviennent pour une publication complète.

Cependant, on peut déjà retirer des informations fort significatives des réponses reçues.
– On note d’abord une très grande cohérence dans le regard porté sur la transition écologique. Celles et ceux qui nous ont répondu sont tous convaincus de la nécessité d’agir.
– Ces maires potentiels apparaissent bien informés de la problématique et très impliqués dans la recherche de solutions ce qui augure bien de l’action municipale qu’ils conduiraient.
– Chose importante, toutes les réponses témoignent de la volonté de faire de la transition écologique un fil conducteur de la politique municipale.
– Aucune réponse n’esquive les questionnements ciblés, et donc plus difficiles, concernant les énergies, la mobilité, la pollution, la bio-diversité, …
– Toutes les réponses montrent aussi une conscience claire de la complexité des problèmes posés et de la nécessité de s’entourer des compétences adéquates pour les affronter.

Ces premiers résultats sont extrêmement encourageants car ils apportent la preuve d’une réelle prise de conscience des risques encourus et de la nécessité d’actions fortes. Si les réponses attendues dans les prochains jours confirment cette tendance, nul doute que nous assistons à la naissance d’un mouvement vraiment large et profond.

Aussi, si nous pouvons déjà être satisfaits d’avoir initié cette enquête, nous attendons beaucoup de l’ensemble des résultats dont nous publierons prochainement le détail.